Nos actionsActivités culturelles collectives

Photo RA

Les rencontres auteurs

Pour favoriser le lien des détenus avec l’extérieur, la rencontre avec des intervenants est primordiale dans l’objectif de réinsertion des personnes détenues.

Quatre fois par an et par établissement, l’association propose à un groupe de personnes détenues de rencontrer un(e) auteur(e) et d’échanger avec lui/elle autour d’un livre. La rencontre est préparée en amont avec les bénévoles et/ou les enseignants avec les participants auxquels le livre de l’auteur est offert.

Découvrez nos dernières rencontres-auteurs

dimanche 20 Nov 2022

Les rencontres littéraires de novembre

En savoir plus

mardi 20 Sep 2022

René Fregni et Mathou en rencontres-auteurs

En savoir plus

mardi 28 Juin 2022

Les rencontres auteurs du mois de juin

En savoir plus
Voir toutes les actualités
Nous sommes traités comme des personnes à part entière et non plus des détenus. Nous redevenons, l’espace de deux heures des êtres humains et plus un numéro d’écrou.

David, personne détenue à Nice

Entendre cet artiste nous raconter son histoire, voir son optimisme et son humanisme, cela redonne confiance en soi et ouvre un champ des possibles que l’on ne soupçonnait plus…

Quentin, personne détenue à Mauzac

Que l’on soit en liberté ou détenu, au fond, nous sommes des êtres humains. Avec des capacités, et le droit à l’accomplissement…

Edmond Baudoin, Auteur

Je suis vraiment très heureux qu’il m’ait été donné de vivre un tel moment, d’une grande densité, et même, parfois, d’une grande élévation.

Thierry Berlanda, Auteur

J’ai apprécié la sincérité de l’auteur, que nous les détenus, censés être des « parias » ayons pu toucher l’auteur par nos questions nous met en valeur, c’est une fierté de voir une personne cultivée être touchée par la parole d’un détenu.

Sofiane, personne détenue à Roanne

221
rencontres
2.575
participants
2.979
livres offerts
Storyboard or storytelling drawing creative for movie process pre-production media films script for video editors, Student hand writing graphic organizer in form of illustrations displayed in sequence

Les ateliers « Lire en BD »

L’association Makadam et Lire pour en Sortir s’associent pour lier le livre et la BD et travailler sur des thématiques de société.

Ouverts plus spécifiquement aux 13/21 ans, qu’ils soient en détention ou dans des structures alternatives à l’incarcération, ces ateliers se déroulent en 5 demi-journées, accompagnés par un professionnel, pour imaginer et dessiner une planche de BD.

LPES propose des activités qui vont développer le goût de la lecture, susciter le désir de lire, seul, accompagné, potentiellement en famille, d’échanger sur les lectures. Elles favoriseront l’ouverture culturelle de ces adolescents fréquemment en rupture avec l’accès aux savoirs en dehors de la détention et feront lien avec « le dehors ».

Madame Bougerol, Directrice du STEMO Martinique

Les jeunes étaient très attentifs, prennent pleinement part au projet et Berthet a une influence, très positive sur leur comportement, impressionnante ! Le calme et l'ambiance qu'il instaure lors de l'atelier sont admirables. Le fait de pouvoir exprimer leurs émotions en dessin, leur permet de libérer la parole et retranscrire en dessin, un passage de leur vie qui les a marqués.

Virginie Gonthier, Adjointe à la Déléguée générale de la Fondation Groupe ADP
(Atelier à l’UEMO de Montreuil)

Récemment, je suis tombé dans un livre, impossible de le lâcher avant d’avoir fini. Le temps s’est arrêté jusqu’à la dernière ligne.

Kacim, 17 ans, mineur détenu à La Réunion

Students making notes

Les ateliers d’écriture

L’association organise des ateliers d’écriture avec les personnes détenues. Animés par des bénévoles et des intervenants de tous horizon, cette activité riche d’enseignements fait partie des activités éducatives culturelles en milieu carcéral. L’écriture, sans censure, permet aux personnes détenues de réfléchir sur des sujets divers dans le plaisir et la dignité de penser.

Découvrez nos derniers ateliers d'écriture

dimanche 20 Nov 2022

Collaboration au Festival en Pays Rêvé en Martinique

En savoir plus

mardi 26 Avr 2022

Le Cycle Albert Camus à la prison de la Santé

En savoir plus

jeudi 03 Mar 2022

Paroles de femmes détenues à Roanne

En savoir plus
Voir toutes les actualités
J'ai pu écrire des choses plus positives que le regret ou la colère. Même si on est là, on n'est pas forcément des moins-que-rien. J'ai aussi découvert certaines filles. Ici la vie n'est pas si simple, on a chacune son caractère. Je ne porte jamais de jugement sur ce qu'elles ont fait. On a toutes été déjà jugées par la justice, on le paie bien assez cher. Pas la peine d'en rajouter.

Adeline, personne détenue à Roanne

J'ai découvert qu'on pouvait poser des mots sur sa propre vie. Écrire m'a permis d'exprimer des choses un peu personnelles, ça fait plaisir. Parce qu'en prison on nous enlève tout : nos affaires, notre intimité, nos petits secrets. Les cellules sont visitées, les conversations écoutées, on est surveillées par l'œilleton de la porte...

Déesse, personne détenue à Roanne

Faire écrire en prison, c'était une première et j'appréhendais. Jusqu'où voudraient-elles bien jouer le jeu ? Elles m'ont épatée. Elles ont nommé leurs forces, leurs fragilités, leurs espoirs... Il faut du cran, parce que ça remue pas mal de choses.

Delphine de Vigan, auteure et animatrice de deux ateliers d'écriture

30
participants
15
auteurs engagés
23
ateliers
Young speaker woman doing lecture on public. Female actor having a consultation to group of students. Scenic speech exercise. 20 years old coach on stage. Woman with short hair in black top and pants

Les cercles de lecture à voix haute

Cette activité permet de favoriser et d’améliorer l’expression orale des personnes détenues. Elle est aussi accessible aux personnes les plus éloignées de la lecture.

Découvrez nos dernières lectures à voix haute

vendredi 10 Juin 2022

“Aimons toujours, aimons encore !” La Nuit de la Lecture à Draguignan

En savoir plus

dimanche 29 Mai 2022

Le concours d’éloquence à Paris-La Santé

En savoir plus
Voir toutes les actualités
La lecture à voix haute est plus compliquée qu'on pourrait le croire, et cela a été un vrai plaisir pour moi de transmettre mes connaissances en tant que comédienne de formation aux bénévoles de Lire pour en Sortir, dont l'intérêt et l'enthousiasme sont toujours très porteurs !

Christine Guérin, comédienne et directrice du Labo des histoires à la Réunion

J'étais un peu stressé à l'idée de lire mon poème en public. Ce n’était pas quelque chose que j'ai l'habitude de faire, reconnaît le jeune homme. Mais ça me tenait vraiment à cœur, car cela me permet d'extérioriser mes sentiments.

Steven, participant de La Nuit de la Lecture à Draguignan