Chargement…

La lecture au coeur de la réinsertion des personnes détenues

Site en cours de refonte, merci d'en tenir compte
En savoir plus

La littérature ne peut pas changer le monde mais peut-être ceux qui la lisent.

Leïla Slimani – Marraine de l’association

Notre histoire

 En juillet 2014, grâce à l’action de Lire pour en Sortir, l’article 721-1 du code de procédure pénale a été modifié. Il a étendu les remises de peine supplémentaires aux activités culturelles, dont celles de la pratique de la lecture. 

Lire pour en Sortir est la seule association nationale à proposer, aux personnes détenues, des actions d’insertion par la lecture autour de 5 missions : un programme personnalisé de lecture, l’organisation et l’animation d’actions culturelles autour du livre, le soutien à la sortie de l’illettrisme, le développement de l’offre de lecture des bibliothèques pénitentiaires et le soutien à la réinsertion par la formation aux métiers du livre.

Notre mission

Placer la lecture au cœur du projet de réinsertion des personnes détenues.

La lecture, au-delà du plaisir et des découvertes qu’elle peut induire est aussi un enjeu de société. Elle demeure un outil indispensable de compréhension du monde et d’émancipation individuelle et collective.

Nos valeurs

 >> Tous les hommes sont égaux en dignité et en droit

>> La personne humaine se construit fondamentalement par l’échange, la culture et la fraternité

>> Aucune personne n’est réductible à ses actes passés

Établissements partenaires

Le programme de lecture est implanté dans 21 établissements.

« Chaque lecture est une clé pour un nouveau monde. Chaque livre est tout neuf, tout propre, je le regarde comme un trésor. »

Nos missions en images

3.741

lecteurs

11.653

livres lus

128

Rencontres-auteurs

150

bénévoles

Rencontrez notre équipe

Écrivez-nous !
contact@lirepourensortir.org

Adhérer ou faire un don

L’association Lire pour en Sortir reconnue d’Intérêt Général a besoin de votre soutien pour développer et mener à bien ses missions pour les personnes détenues.

Ils nous soutiennent

Ils parlent de nous