Agenda

                           Grande soirée caritative Lire pour en Sortir                                                  le 11 décembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre 

Afin de financer le développement de son programme de lecture dans de nouveaux établissements pénitentiaires et l‘organisation de nouvelles rencontres culturelles en détention, l’association Lire pour en Sortir organise sa première soirée caritative au Théâtre de l’Œuvre avec le soutien de l’hebdomadaire Le 1 et d’Eric Fottorino. 

À cette occasion, les écrivains Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, Olivier Guez, prix Renaudot 2017, l’humoriste Stéphane de Groodt, la journaliste Maïtena Biraben et le comédien François-Xavier Demaison prêteront leur voix à des textes choisis dans le catalogue de livres proposé aux personnes détenues par Lire pour en Sortir.

La soirée se déroulera au Théâtre de l’Œuvre, 55 rue de Clichy, 75009 Paris, lundi 11 décembre 2017 à 20h30 (ouverture des portes à 20h00 – placement libre).
La représentation sera suivie d’un cocktail en présence des lecteurs. Dans une ambiance chaleureuse et gourmande vous pourrez déguster des produits raffinés de qualité sélectionnés par le chef Christian Etchebest et le sommelier Serge Ghoukassian, oenologue élu meilleur sommelier de France 2008.

Les places sont limitées !
Elles doivent être réservées et réglées via un paiement sécurisé sur le site de notre partenaire Helloasso

Pour toute question, merci de contacter Léna Scharf Rouault de Coligny

Quatre types de place sont vendus au profit de Lire pour en Sortir 

Places en orchestre : Lectures : 34 € après déduction fiscale (soit 100 € de dons)*
                                                     Lectures et cocktail : 51 € après déduction fiscale (soit 150 € de dons)* 

Places en balcon : Lectures : 17 € après déduction fiscale (soit 50 € de dons)*
                                                     Lectures et cocktail : 34 € après déduction fiscale (soit 100 € de dons)* 

                                              

Lire pour en Sortir est une association engagée dans la réinsertion des personnes détenues. Convaincu que la lecture est essentielle pour l’émancipation de chacun, Lire pour en Sortir développe depuis juillet 2015 à travers toute la France un programme personnalisé de lecture à destination des personnes détenues auxquelles sont proposés des livres neufs achetés auprès de libraires indépendants et qui sont accompagnées par des bénévoles.

En deux ans, plus de 1.200 personnes se sont inscrites à ce programme à travers une quinzaine d’établissements pénitentiaires en France métropolitaine et en Outre Mer. Sans cesse sollicités pour développer notre dispositif dans de nouveaux établissements pénitentiaires, nous avons besoin de nouveaux financements et faisons donc appel à votre générosité.

En répondant à notre invitation, vous contribuez :

  • à l’achat de livres neufs pour les personnes détenues (2339 livres achetés depuis 2 ans)
  • au développement du programme de lecture dans de nouveaux établissements partenaires (Une dizaine de nouveaux établissements sont programmés)
  • à la mise en place de nouveaux projets culturels en détention (prix littéraire, ateliers BD dans les établissements pour mineurs, cycle de lecture parent-enfant)
  • à l’organisation de rencontres culturelles trimestrielles dans chaque établissement (40 rencontres auteurs depuis 2 ans)

Les fonds récoltés au cours de cette soirée seront intégralement reversés à l’association Lire pour en Sortir.

 

Les lecteurs de la soirée

Leïla Slimani s’est fait remarquer dès la parution de son premier roman, Dans le jardin de l’ogre, en 2014, avant de recevoir le Prix Goncourt 2016 pour Chanson douce, au premier tour de scrutin. Très engagée sur la question des droits des femmes, la journaliste et écrivaine franco-marocaine a récemment dénoncé dans un essai l’oppression sexuelle des femmes au Maroc et publié aux éditions de l’Aube un livret en forme d’hommage, Simone Veil, mon héroïne.

 

 

Journaliste et romancier, Olivier Guez qui a été récompensé cette année par le prix Renaudot a réalisé de nombreuses enquêtes et reportages sur l’Europe, le Moyen Orient et l’Amérique latine. Il est l’auteur de plusieurs essais, dont L’Impossible retour, une histoire des juifs en Allemagne depuis 1945 (2007) et Éloge de l’esquive (2014). Il a également publié deux romans, Les Révolutions de Jacques Koskas (2014) et La Disparition de Josef Mengele (2017), dans lequel il retrace la cavale en Amérique du Sud du médecin tortionnaire nazi. En 2016, il a reçu du Deutscher Filmpreis le prix du meilleur scénariste pour le film Fritz Bauer, un héros allemand.

 

 

 

 

Comédien, réalisateur, humoriste et ancien pilote de course, le belge Stéphane de Groodt est un vrai jongleur…de mots ! Il a régalé le public de Canal + avec ses chroniques dans diverses émissions ainsi que sur les ondes de France Inter. Stéphane de Groodt est aussi à l’aise derrière le petit que le grand écran ainsi que sur les planches aux côtés de Bérénice Béjo dans la pièce Tout ce que vous voudrez qui a reçu d’excellentes critiques.

 

 

 

Maïtena Biraben, grande figure du paysage audiovisuel français, a animé plusieurs émissions sur M6, France 2 et France 3, avant de présenter Les Maternelles sur France 5 de 2001 à 2004, récompensée par le 7 d’or de la meilleure émission éducative en 2003. Elle a par la suite rejoint Canal +, où elle a enchaîné les magazines et les programmes divertissants et culturels, notamment Nous ne sommes pas des anges, Les Nouveaux Explorateurs et La Matinale avant de reprendre les rênes du Grand Journal de 2015 à 2017. Depuis la rentrée, elle présente l’émission M comme Maïtena sur RMC.

 

François-Xavier Demaison a brièvement travaillé dans le droit des affaires avant de renouer avec ses amours de jeunesse, le théâtre et la comédie. Auteur de deux one man show salués par le public, Demaison s’envole (2005) et Demaison s’évade (2011), il a également joué dans de nombreux longs-métrages, comme Coluche, l’histoire d’un mec, réalisé par Antoine de Caunes en 2008, ou Le Petit Nicolas, film de Laurent Tillard sorti l’année suivante. Il a parallèlement tourné dans des séries télévisées remarquées, telle Disparue, diffusée sur France 2 en 2015.

 

*Déduction fiscale
L’association Lire pour en Sortir est reconnue d’intérêt général et se trouve habilitée à recevoir des dons ou legs de particuliers comme des entreprises qui ouvrent droit à des réductions d’impôts. Comme particulier, votre don est déductible de votre impôt sur le revenu à hauteur de 66 % de son montant (dans la limite de 20 % du revenu imposable).
Une place à 100 € ne vous coûtera donc que 34 €.
Une place de 150 € ne vous coûtera que 51 €.